Recherche

Suite aux attentats de 2015, le Gouvernement a mis en place une application mobile d’alerte pour Smartphone : « SAIP » pour Système d’Alerte et d’Information des Populations. En cas d’attaque, elle informe ses utilisateurs et leur donne des instructions pratiques. Gratuit, cet outil participe au développement d’une culture de vigilance et de sécurité chez les citoyens français.

À quoi sert-elle ?

En cas d’alerte, l’application envoie une notification sur le mobile de l’usager. En plus des messages d’alerte géolocalisés, elle donne des conseils sur les comportements à adopter et les consignes à respecter en fonction de la nature de l’alerte et de la zone où l’usager se trouve.

Lire aussi « Face au risque terroriste, quels réflexes adopter au quotidien ? »

Comment fonctionne-t-elle ?

Pour recevoir des alertes dans une zone où un risque vient d’être détecté par les autorités, il est demandé à l’utilisateur d’accepter d’être géolocalisé. Mais contrairement aux applications classiques utilisant la fonction de géolocalisation, aucune remontée d’information n’est réalisée à partir du téléphone : l’anonymat du citoyen est assuré grâce à une technologie française innovante et brevetée. Aucune position géographique ni aucune identité ne remonte vers les serveurs informatiques.

L’application permet également à l’utilisateur, même non géolocalisé, de recevoir des notifications d’alertes pour des zones prédéterminées. Il est possible d’enregistrer jusqu’à huit zones géographiques (codes postaux, communes) pour permettre à chacun d’être informé en cas d’alerte chez un proche, par exemple.

En savoir plus sur SAIP sur le site du ministère de l'Intérieur

Partager l'article

à lire aussi