Recherche

La prévention de la radicalisation est l'affaire de tous. Des citoyennes et des citoyens se mobilisent pour sensibiliser le grand public - dont les plus jeunes - aux dangers de la radicalisation.

Une mobilisation citoyenne

Parce que les valeurs qui font la France sont plus que jamais menacées, l’Etat entend les défendre et les protéger à travers des actions de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et toutes les formes de discriminations, en promouvant la liberté et l’égalité pour toutes et tous et en mettant en place des actions d’éveil à la citoyenneté.

Bien que l’Etat ait le devoir de protéger et défendre nos valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de tolérance et de vivre-ensemble, il ne peut agir seul. C’est pourquoi, de nombreux acteurs issus de la société civile ont choisi de s’engager pour préserver les valeurs de la République. Plusieurs initiatives ont vu le jour pour sensibiliser les citoyennes et citoyens aux différentes menaces de l’extrémisme violent.

Sensibilisation à la radicalisation djihadiste et déconstruction des discours de haine

  • Pièce de théâtre « Djihad » (Ismaël Saïdi) : Elle est le premier volet de la trilogie théâtrale « Tribulations d’un musulman d’ici ». Elle met en scène l’histoire de trois jeunes Reda, Ismaël et Ben qui décident de partir faire le djihad en Syrie. Cette pièce, à travers l’humour, entend décrypter les raisons qui poussent certains jeunes à rejeter les autres et à se porter candidats au djihad.
  • Pièce de théâtre « Géhenne » (Ismaël Saïdi) : 2ème volet de la trilogie « Tribulations d’un musulman d’ici ». Elle raconte l’histoire d’Ismaël qui après avoir commis un attentat dans lequel plusieurs personnes ont été tuées et où il a perdu l’usage de ses jambes, est condamné à la prison à perpétuité.
  • Pièce de théâtre « Lettre à Nour » (Rachid Benzine) : adapté du livre « Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? » qui raconte, sous forme épistolaire, les échanges entre un père, un intellectuel musulman pratiquant – vivant sa religion comme un message de paix et d’amour – et de sa fille partie en Irak rejoindre l’homme qu’elle a épousé en secret et qui est un djihadiste.

Le SG-CIPDR encourage d'autres pièces de théâtre qui circulent sur tout le territoire, auprès des jeunes. Elles sont précédées d’un travail pédagogique et suivies d’un débat.

 

Laïcité

  • « Eclairage sur la laïcité » (Réseau associatif « France fraternités ») : série de vidéos explicatives tout public visant à déconstruire les idées reçues sur l’une des valeurs fondamentales de la République.

 

Promotion du vivre-ensemble

  • "Les tournois de la fraternité" de Fraternité générale : organisation de tournois sportifs mixtes partout en France mêlant des publics qui n'ont pas ou peu l'occasion de se rencontrer (jeunes issus des quartiers prioritaires de la Ville, réfugiés, migrants, personnes en situation de handicap etc.)

Liberté d’expression et d’opinion

  • Exposition « #JeDessine » (Association « Dessinez, créez, liberté ») : Au lendemain des attentats qui ont frappé Charlie Hebdo, plusieurs milliers d’enfants ont témoigné de leur soutien en faisant à leur tour des dessins caricaturaux pour défendre une des valeurs fondamentales de la République : la liberté d’expression.  Une partie de ces dessins ont ensuite été sélectionnée pour en faire une exposition.

 

Sensibilisation aux théories du complot et fausses informations

  • « Complots rigolos » (Association « Génération numérique ») : Module d’éducation aux médias et à l’information destiné aux publics scolaires ayant pour objectif de lutter contre les théories complotistes et les fausses informations.

Partager l'article